Vos interlocuteurs

Franck PRIVE
05.49.05.08.42
06.47.74.80.86
franck.adn79@gmail.com

Olivier ROGEON
Référent RT 2012
06.70.76.74.06
olivier.adn79@gmail.com

Yohann GOUBAND
Référent accessibilité et DTG
05.49.05.08.42
06.47.73.14.26
yohann.adn79@gmail.com



Siège social

Adn Contrôle
65 rue des marais
79000 Niort
Tel : 05.49.05.08.42
contact@adn-controle.fr

Perméabilité à l'air

 

Qu'est-ce que c'est la perméabilité à l'air ?


La perméabilité à l'air d'un bâtiment correspond à la sensibilité de la construction face aux écoulements d'air parasites qui proviennent des défauts d'étenchéïté de son enveloppe (murs, planchers, toitures, portes et fenêtres). Une mauvais perméabilité à l'air entraîne une sur-consommation d'énergie, un inconfort thermique et acoustique dans l'habitat... 


Pour résoudre ces problèmes, et répondre à la réglementation thermique RT2012, il est nécessaire d'effectuer la mesure de perméabilité à l'air du bâti (aussi appelé test d'étanchéïté à l'air ou infiltrométrie).
Ce test est obligatoire pour tous les bâtiments dont le permis de construire a été déposé après le 1er janvier 2013.

 

À quoi sert le test de perméabilité à l'air ? 
 

Ce test permet de déterminer la valeur du débit de fuite traversant l'enveloppe. C'est-à-dire de connaître la quantité d'air entrant dans le bâtiment, afin de déterminer les endroits à "colmater".
 

Quel bâtiment est concerné ?
 

  • Les bâtiments collectifs
  • Les maisons individuelles
  • Les bâtiments tertiaires et les lieux publics
  • Les bâtiments non résidentiels 

 

Comment mesure-t-on la perméabilité à l'air d'un bâtiment ?
 

Pour mesurer la perméabilité à l'air, nos techniciens certifiés Qualibat 8711 utilisent un équipement appelé infiltromètre, qu'ils placeront sur une ouverture de porte ou de fenêtre.

Pour commencer, nos techniciens obturent tous les orifices volontaires de l'habitat (trappes de ventilations...). Puis, ils créaient un écart de pression donnée positif (surpression) ou négatif (dépression) dans le logement, souvent à l'aide d'un ventilateur. Cela va permettre de repérer et mesurer les fuites, et de déterminer leur coefficient.

Si la technique du ventilateur n'est pas concluante, nous pouvons etre amené à rechercher les fuites à l'aide d'une caméra thermique, ou d'un générateur de fumé. 

Pour finir, nos techniciens vous remettent un document avec leur conclusion.